Toling Tsaparang et Mount Kailash

Toling Tsaparang et Mount Kailash

Quel est donc le charme redoutable de ce pays étrange où toujours sont retournés ceux qui l’avaient une fois entrevu ? » écrivait Jacques Bacot. La montagne mythique où quatre des plus grands fleuves de la planète, l’Indus, le Gange, la Sutlej, le Brahmapoutre viennent prendre leur source est bien le lieu magique, vénéré depuis des milliers d’années par d’innombrables pèlerins, bouddhistes, indous ou non croyants. Tous sont venus de très loin accomplir le tour de la sublime pyramide couronnée de glace, sortie de la chaîne de l’Himalaya, au dessus de la plaine ocre et poussiéreuse qui culmine à plus de 4500 mètres. Dans l’ombre du Mont Kailash, se tient le lac sacré de Manasarovar « né de l’esprit de Brahma ».
Cet immense site naturel, recueil des forces cosmiques, est situé aux confins du Tibet occidental en un des endroits les plus inaccessibles et les plus isolés de la planète.
Une voie d’accès autorisée uniquement aux pèlerins indiens y mène depuis le KUMAON , une autre au travers de plus de 1200 km de pistes par la route sud sur les hauts plateaux tibétains (par la route Nord, c’est un trajet de plus de 2000 km) longe les pics enneigés de l’Himalaya, et une troisième , ouverte aux étrangers depuis 1994, permet l’accès par les cols de l’HUMLA, territoire népalais frontalier du TIBET.
Une ultime piste , 350 km plus à l’Ouest mène à TÖLING et à TSAPARANG, la capitale délaissée du royaume de GIUGE. Sur les murs écaillés de leurs temples de grès ocre, les fresques exceptionnelles, peintes à l’or, diffusent encore, malgré l’épreuve du temps, l’ESPRIT indéfectible du TIBET

MONT KAILASH MANASAROVAR TÖLING TSAPARANG Aller route Sud, Retour par la vallée de l’Humla
Cet itinéraire de 22 jours emprunte le Route Sud (il s’agit plutôt d’une piste). Les emplacements des camps sont donc régis par la présence des points d’eau et la qualité du terrain permettant d’y dresser les tentes.
Après Nyalam, on ne rencontre plus de gros village mais de petits hameaux épars, disséminés dans les espaces du plateau. Les semi-nomades tibétains occupent ces territoires pour y faire paître leurs troupeaux de yaks et de moutons et leurs grandes tentes brunes sont bien reconnaissables dans le paysage.
Le confort très sommaire de cette piste est largement compensé par le spectacle fabuleux du versant Nord de la chaîne de l’Himalaya qu’elle longe pendant 1200 km.
L’HUMLA est une région « protégée » du Népal, très sauvage et très peu visitée. A Sher (la frontière) un officier de liaison népalais vient à la rencontre du groupe et l’accompagne jusqu’à SIMIKOT, le chef lieu de district. Le rôle de l’officier de liaison est de gérer au mieux les relations entre la population et les touristes, dans le respect de l’environnement.

Jour 1 Kathmandu - Kodari - Zhangmu (2200m) Trajet en bus. Nuit à l’hotel.
Jour 2 Zhangmu - Lac Peigu Tso (4600 m) Début du trajet en Landcruiser. Nuit sous tente en vue du lac et du Xixapangma.
Jour 3 Lac Peigu Tso - Niugu Traversée du Brahmapoutre. Camp.
Jour 4 Niugu - Dzonba - Paryang (4500 m) Camp près de la Paryang river
Jour 5 Paryang - Mayung la (5151 m) Passage du col, camp sur le plateau en vue du lac Manasarovar (4500 m).
Jour 6 Camp -Barkha - Darchen (4575 m) Visite du village de Barkha et installation au caravansérail de Darchen.
Jour 7 Darchen - Chukku Gompa - Dirapuk Gompa (4909 m) Début de la KORA (circumnanbulation à pied) autour du Mont Kailash. Portage par yaks.
Jour 8 Dirapuk Gompa - Dolma la (5636 m) - Zutulpuk Gompa Passage du col Dolma.Visite du monastère.
Jour 9 Zutulpuk Gompa - Darchen - Camp vers Tirtapuri Fin de la Kora à Darchen etpoursuite en véhicule vers Tirtapuri.
Jour 10 Tirtapuri - camp vers Töling (3300 m) Visite des sources chaudes deTirtapuri et du monastère. Camp avant Töling
Jour 11 Töling - Tsaparang - Töling Visite des sites et des temples
Jour 12 Töling - camp vers Tirtapuri En route vers le lac Manasarovar.
Jour 13 Camp - Lac Manasarovar (4520 m) Nuit au bord du lac . Visite du Monastère de Chiu Gompa Jour 14 Manasarovar - Taklakot (3930 m) - Sher (3860 m) Passage de la frontière Népal Tibet
Jour 15 Sher - Hilsa (3720 m) Territoire Népalais . Journée tampon.
Jour 16 Hilsa Nara la – Yari (3670 m) Un col à 4000 m. Paysage sublime
Jour 17 Yari - Muchu (2920 m) De J16 à J20 , on longe la Karnali  river et l’on traverse de nombreux villages
Jour 18 Muchu - Camp de la Karnali
Jour 19 Camp Karnali - Tadapani
Jour 20 Tadapani - Simikot (2910 m) Arrivée à Simikot chef lieu de l’Humla
Jour 21 Simikot - Nepalgunj (200 m) Trajet avion
Jour 22 Nepalgunj - Kathmandu Bus de Nepalgunj à Kathmandu. Arrivée  en début d’après midi

L’altitude moyenne du plateau Tibétain est de 4200 m ou plus , donc presque tout le monde souffre de malaise en partant de Kathmandu situé à 1300 m pour aller à Nyalam à 4000 m.

Il n’y a que trois jours de marche à effectuer en altitude, le reste du trajet s’effectue en Land Cruiser sur le plateau Tibétain, en bus sur le coté Népalais. Les emplacements de camps sont données à titre indicatif et susceptibles de changemen

inclure dans le coût

exclure dans le coût

Tirp fact

  • Code de voyage EHCS-98804
  • DestinationTibet
  • Durée22 jours / nuits

écrire une critique